megaman-2-legacy

Mega Man Legacy collection 2

Le super Mega Man Legacy collection de 2015 n’a plus aucun secret pour tous les fans de jeux vidéo, car il s’agit bien d’un jeu que tous les grands joueurs se doivent d’essayer. Suite au succès de ce dernier, Digital Eclipse Software et Capcom décident de lancer une suite (et fin) : Mega Man Legacy Collection 2. Je me suis donc empressé de tester le jeu et voici mon avis là-dessus.

Présentation de Mega Man Legacy Collection 2

Je suis tout a fait conscient que tous ceux qui lisent cet article ne sont pas des amoureux de jeux vidéos et qu’il y en a certainement qui n’ont pas encore joué a Mega Man. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’effectuer une petite présentation et historique du jeu. Mega Man est un jeu qui a été développé par Digital Eclipse Software et édité par Capcom. Ce deuxième volume est sorti le 8 aout 2017. Il faut préciser que le légendaire Mega man existe déjà depuis 1987 sur NES. Par la suite, il y a eu Mega Man Legacy Collection et aujourd’hui, nous avons droit à Mega Man Legacy Collection 2 composé des épisodes 7, 8, 9 et 10.

Synopsis

Concernant l’histoire, il n’y a pas vraiment de nouveauté. En effet, le jeu raconte l’histoire d’un scientifique nommé Dr Light qui crée des robots. Malheureusement, son assistant, Dr Wily, s’est mis en tête de le doubler en reprogrammant quelques uns des appareils en cachette pour parvenir à ses fins. C’est là que le gentil docteur décide d’armer l’un de ses robots assistants pour le transformer en Mega Man. Ce Mega super héro va donc combattre les mauvais robots dans les différents niveaux et au final, il devra affronter le Dr Wily en personne. Et voila !

megaman-legacy

Le système de jeu

A mon premier essai, j’ai tout de suite constaté que ce nouveau jeu était assez dur. Bien que l’histoire soit peu motivante, elle a été compensée par une bonne dose de difficulté. Il existe différents niveaux et le joueur peut très bien choisir le niveau qu’il souhaite attaquer en premier. Tout se résume à des attaques et contre-attaques sur les robots ennemis et le Robot Master. Une fois que le Mega Man s’est débarrassé du boss, il peut récupérer son arme spéciale et aller au niveau supérieur.

Raconter ainsi, je pense que vous avez envie de sous-estimer le jeu mais je tiens à vous prévenir, c’est une très mauvaise idée. Mega Man Legacy Collection est d’une difficulté incroyable, les développeurs sont cruels. Au fur et a mesure, on constate la multiplication des ennemis, la difficulté des sauts qui sont souvent fatales, les pièges tordus comme les murs électrifiés, les tempêtes de sable. Heureusement qu’il existe un mode « facile » pour les joueurs fragiles.

En somme, Mega Man Legacy Collection 2 est un jeu formidable qui permet de bien faire travailler son cerveau tout en s’amusant ! Je le conseille vivement à tous ceux qui aiment les défis.

no-mans-sky

No Man’s Sky : un jeu raté

Ce jeu vidéo d’action et aventure jouable en solo est sorti en France le 10 août 2016. Edité par Hello games, ce jeu utilise la génération procédurale. Ce qui permet au joueur d’explorer l’univers de science-fiction généré aléatoirement par des algorithmes prédéfinis. Disponible sur PS4 et sur Windows, ce titre propose une douzaine de doublages et interfaces en langues à savoir l’allemand, l’anglais, le chinois, le japonais, le néerlandais, le polonais etc.

Objectif du jeu

Dans ce jeu bac à sable, le joueur entre dans la peau d’un pilote de vaisseau spatial (un marchand ou un mineur ou un pirate…) Il aurait à parcourir l’espace pour percer le centre de la galaxie. Des millions mondes sont à explorer dont chaque écosystème diffère d’un autre. Tout au long de l’aventure, il aurait à récupérer des ressources pour progresser. Il peut également s’allier avec certains groupes ou races dans le jeu. Des combats spatiaux sont au rendez-vous au fur et à mesure qu’on s’approche du noyau de la galaxie.

Avis sur No Man’s sky

Dans ce jeu open world avec des panoramas dépaysants, la création se fait d’abord d’une manière procédurale. Cela est valable pour les planètes, les vaisseaux, les bâtiments etc… Le titre permet au joueur de passer d’une planète à l’espace sans attendre un temps de chargement. On retrouve 3 modes différents dans cet univers immense : normal, survie et créatif.

Ce qui attire l’attention sur ce titre, c’est qu’il est essentiellement basé sur l’exploration. Le joueur se plaît à contempler et à jouer les pionniers dans le vaste monde. Pour ce, après le vol en vaisseau et l’atterrissage, il faut marcher à pied, avec une arme qui servira comme pioche laser et arsenal de défense. Il faut exploiter ses pulsions de minage des végétaux et des minéraux (carbones, oxydes etc.) dans les planètes. En outre, la moindre action est consommatrice du carburant. Qu’on marche ou qu’on vole etc, cela impactera sur la jauge. Il importe ainsi de remplir la jauge chaque fois pour ne pas être pris au dépourvu. Quant aux ressources collectées, ils servent au renfort du scaphandre ou à l’amélioration du véhicule.

no-mans-sky-jeu-pourrit

Par ailleurs, pendant la première partie du jeu, si on veut faire un saut hyperespace vers d’autres espaces infinis, il faut un item obtenu en trois étapes d’artisanat. Sinon, il faut toujours creuser jusqu’à remplir son inventaire, vendre le surplus des fruits du minier et refaire les mêmes actions. Et la même collecte de plutonium, les mêmes signaux de détresse etc. se poursuivent d’un bout à l’autre de l’espace qu’on peut parcourir. Le seul changement qu’on peut apercevoir lorsqu’on approche du centre de la galaxie, c’est l’augmentation de la chaleur, du froid et de radiation. Il y a également les drones qui patrouillent. Or dans ce cas, l’installation de modules de survie est requise, cependant, cela nécessite des allers-retours.

Concernant justement les défauts du titre, il y a la répétitivité du gameplay et la difficulté de l’inventaire et de l’interface. Le jeu possède aussi un pauvre catalogue de bestiaire (lézards, tapirs géants…) sans oublier la médiocrité de dogfights, les limites techniques du jeu (manque de PNJ) et l’absence de surprise. Ce qui fait que bon nombre d’acheteurs voulaient rendre leurs copies à la sortie du titre car ils considèrent que c’est un jeu raté.

Avis et test du casino en ligne Wild Sultan

Wild Sultan est un casino en ligne créé en 2015. Possédant une licence délivrée par le gouvernement de Curaçao, il est géré par Blackrock Entertainment N.V.  Bien qu’il soit une nouveauté dans le marché, Wild Sultan maîtrise déjà l’art des jeux en ligne et séduit beaucoup de joueurs. Le jeu nous renvoie dans les époques des mille et une nuits pour découvrir la caverne d’Ali Baba et en tirer profit. Son interface est très pratique et très fluide et la taille du jeu s’adapte avec tous les types d’écran.

Les jeux de casinos sur Wild Sultan

Wild Sultan s’associe avec des éditeurs renommés dont, Betsoft, NetEnt, Play’n Go, NextGen, Quickspin et bien d’autres.  On y trouve donc les meilleurs des jeux de casinos et ils sont jouables en ligne sans téléchargement. Les machines à sous dominent la plateforme, des plus classiques aux nouveautés. On y retrouve aussi les différents jeux de table comme le baccarat, le Blackjack, le poker et la roulette avec ses différentes variantes (roulette française, roulette européenne, roulette chinoise, l’astro roulette, l’easy roulette, roulette silver). Les amateurs de Video Poker seront servis avec une douzaine de jeux dont jacks or better, deuces wild, joker wild. D’autres jeux comme les cartes à gratter et le bingo sont proposés pour plus de divertissement.

Les bonus et promotions proposés par Wild Sultan

Pour encore attirer et fidéliser les clients, Wild Sultan propose différentes promotions intéressantes. A l’inscription, on bénéficie d’un bonus de bienvenue de 100% (jusqu’à 100 £) sur les deux premiers dépôts. Il y a le bonus Happy Hour, un bonus de 25 % plafonné à 500 £, tous les lundis et mercredis de 18 h à minuit. Les joueurs les plus actifs se verront octroyés de 20 free spins chaque semaine. Les joueurs participent obligatoirement au challenge du mois pour bénéficier de nombreux avantages.

wild-sultan-casino-en-ligne-arcade-gameover.comWild Sultan propose le « double wallet », un portefeuille qui cloisonne les cashs de dépôt et les bonus. Les bonus doivent être misés 35 fois avant d’être virés sur le portefeuille cash. Le délai d’expiration des bonus est de 30 jours, dans le cas où ils ne sont pas débloqués.

Le programme de fidélité

Pour récompenser ses joueurs les plus fidèles, Wild Sultan propose un programme de fidélité qui consiste à passer à un niveau supérieur. A chaque passage de niveau, on obtient un coffre contenant un cadeau ou le jackpot Wild Sultan. Le club VIP bénéficie d’une assistance privilégiée et des retraits en moins de 12 h.

Le service clientèle et le mode de paiement

L’assistance clientèle de Wild Sultan est très réactive et accessible de 10h à 22h par email. Il y a aussi l’option chat en direct pour avoir des réponses immédiatement.  Concernant le paiement on a le choix parmi 4 modes de paiement sécurisés, dont Mastercard, Visa, Neteller et Cashlib.

Avis sur Wild Sultan

Wild Sultan a tout d’un casino en ligne sérieux et fiable. Les meilleurs jeux de casinos sont présents et les conditions de retrait et de dépôt sont raisonnables. Le petit point négatif c’est l’absence du live casino, que vous retrouvez a cette adresse.

forza-horizon-3

Test du jeu : Forza Horizon 3

Forza Horizon 3 fait suite à une série qui réunit à l’écran tous les amateurs et professionnels de belles voitures. D’un côté, ce titre connaît également un grand succès auprès des grands fans de sensations fortes et de belles courses à travers les magnifiques rues australiennes. Exit donc les peurs et les doutes, attachez vos ceintures et partons pour une virée à plus de 250 km à l’heure dans ce nouveau titre de Playground Games.

Une très belle histoire

Forza Horizon 3 pointe son nez deux ans après un deuxième opus plutôt mal digéré par les fans qui ne disposaient pas d’une Xbox One pour profiter de la meilleure expérience possible. Mais en 2016, les choses évoluent. Forza Horizon 3 s’annonce pour la joie de tous (ou pas) sur PC. Voilà qui devrait déjà laisser un sourire béant sur le visage de tous les fans de la série qui se sont tellement accrochés pour être encore présent à la sortie de la suite de l’épisode Forza Horizon.

Un paysage magnifique

Playground Games a fait un excellent choix pour Forza Horizon 3. Après un premier opus qui s’est déroulé dans le Colorado, suivi d’un autre en Europe, nous voici en Océanie. Les magnifiques paysages que nous offrent l’Australie avec son environnement unique, sa faune et flore endémique et aussi sa gastronomie. Mais ici, les joueurs vont avoir très peu de temps à consacrer aux chocolats, ils seront surtout attelés à se faufiler à grande vitesse dans les cités fleuries, les dunes de sables rouge du désert australien ainsi qu’au cœur des forêts pluviales du pays. Voici en gros ce que nous réserve la nouvelle carte proposée sur Forza Horizon 3. Ce sera donc sans surprise que les joueurs verront quelques kangourous, crocodiles, coyotes, koalas ou autres animaux exotiques traverser les rues sans préavis en plein milieu des courses.

Bon nombre des joueurs vont également apprécier l’effort surhumain que l’éditeur du jeu a réalisé pour apporter plus d’ambiance aux courses. Ainsi, ils verront des tempêtes de sable s’approcher au loin, les nuages bouger ou encore les lumières des villes briller comme s’ils y étaient réellement. La seule animation qui risque de ne pas passer concerne le brouillard du matin qui reste très peu convaincant. Heureusement qu’il s’efface rapidement dès l’arrivée des premières lueurs du soleil levant. Il faut admettre que Forza Horizon 3 est une belle réussite graphique, technique et artistique.

test-forza-horizon-3

Dans la peau du boss

Après avoir été contraint de jouer un personnage prédéfini dans les deux premiers opus de Forza Horizon, les fans vont sauter de joie à l’idée de pouvoir enfin être le seul maître du jeu dans ce troisième épisode. A ce titre, ils vont pouvoir prendre ses propres décisions mais seront toujours contraints de se plier à quelques règles. Le meilleur boss sera alors celui qui réussira à réunir le plus de fans aux courses. Et pour ce faire, il  devra prouver qu’il est un As du volant. Plus de victoires riment avec plus d’argent et accessoirement plus de voitures.

the-crew-avis-wild-run

Présentation de The crew wild run

Développé par Ivory Tower et Ubisoft Reflections, The Crew Wild run est une extension du jeu de course The Crew, plus d’infos ici.

Aspects généraux du jeu

Dévoilée lors de l’E3 en 2013, la première extension de The Crew est disponible sur PS4, Xbox One, Xbox 360 ainsi que sur PC depuis 2014. Mais The Crew Wild run est accessible uniquement sur PS4. La course se déroule entièrement dans différents parcours des États-Unis.

The Crew est un jeu jouable en ligne en multi-joueur ou en solo, un jeu vidéo abordant le thème automobile. Il est possible de défier d’autres participants connectés en ligne, et de participer à des missions scénarisées. L’extension The Crew Wild run, une fois inscrit, un joueur doit rejoindre une équipe dans le but de défier une autre équipe formée en ligne. Cette extension n’est pour le moment disponible que sur PS4. Elle offre à chaque joueur la possibilité d’ajouter des temps de parcours de course personnels sur chaque course du genre JcJ, Faction ou encore Challenge Freeride et de consulter ceux des autres. En outre, chaque joueur franchira ses niveaux personnels selon ses performances sur la piste.

Il est également possible de partager des challenges freeride et de sélectionner des challenges Premium. Un challenge Premium consiste en un challenge apprécié par les joueurs sur lequel un classement est disponible. A ce titre, le joueur peut fournir une vidéo contenant son temps, qui sera contrôlé pour être élu au classement (top 10 uniquement).

L’extension se présente comme un site optimisé pour l’affichage directement depuis la PS4. Mais elle peut être accessible via son Smartphone. Il est à noter que le support mobile n’est pas encore prévu, et le site s’y adapte mal. Les applications sur Smartphones et sur tablettes sont disponibles pour vérifier en temps réels la progression d’une équipe et de celle de l’adversaire.

Les éléments essentiels du jeu

Pour réussir au jeu, il faut compter sur la solidarité et la cohérence de plusieurs joueurs dans une équipe. De ce fait, il est requis de cumuler en ligne la présence d’un nombre considérable de joueurs afin de pouvoir organiser des tournois, des battles ou la chasse aux marrons.

Comme toutes les autres extensions de The Crew, le parcours de The Crew wild run touche l’ensemble des États-Unis. Le joueur peut bénéficier d’un itinéraire libre sur une carte ouverte. Outres les routes classique, il est capable de choisir de traverser les champs, les montagnes ou la forêt. C’est une bonne occasion de parcourir durant le trajet les plus grandes villes des États-Unis à savoir New York, Washington, Détroit, Chicago, Miami, Las Vegas, Seattle ou Los Angeles. Cette liste n’est pas exhaustive. Mais le jeu fait voyager également en visitant les lieux les plus remarquables de chaque État tels que la Statue de la liberté, la Maison Blanche, le Grand Canyon ou même les Chutes du Niagara.

Côté durée du jeu, il suffit de 50 minutes pour parcourir en vol d’oiseau en empruntant les autoroutes et 1h20 min en traversant les petites routes.

Le développeur du jeu a promis dans cette extension une interface optimisée pour que l’interaction entre les joueurs soit plus fluide.

the-crew-wild-run

ùmaster-system-asterix

Astérix sur master system : un bon jeu ancien

Sega est l’éditeur du jeu vidéo des célèbres gaulois qui ont su résister à l‘emprise des romains, ce n’est autre que le jeu Astérix sortie en 1991.

Présentation

Pendant la conquête de César de toute la Gaule, un seul village résistait à son emprise, celui d’Astérix et de son fameux compagnon et ami de toujours Obélix. Un jour, le druide du village Panoramix s’est fait kidnappé par les forces romaines. Du coup, Astérix se met à sa recherche dans toute la Rome. S’il est vrai comme on dit que tous les chemins mènent à Rome, les deux gaulois devront parcourir huit stages qui sont divisés en multiples actes dont chaque acte est doté d’un visuel marquant  comme la Grèce Antique, la campagne gauloise ou encore le bateau des pirates, ce seront des lieux d’errance et d’odyssée.

Déroulement du jeu

Dans ce jeu vidéo, le joueur incarne soit Astérix ou Obélix, selon son choix. Du coup, il peut choisir le personnage qui le convient le plus, Astérix par exemple est plus prompt, et plus actif, seulement, il lui faut boire beaucoup de potions afin d’avancer. Alors qu’avec Obélix, il ne sera question que de faire confiance à sa grande puissance pour porter les menhirs, ce qui est très normal car comme on le sait tous, il était tombé dans un chaudron plein de potion magique étant petit. Dans le jeu, Astérix utilisera de la potion pour détoner des briques, tandis que pour Obélix, il ne suffira que quelques coups de poings. Astérix doit franchir des zones d’eau, et afin d’y parvenir, il devra donner vie à des geysers grâce à de la potion, alors qu’Obélix n’aura qu’à lancer un menhir pour y arriver. Pour ce qui est des romains, ils prendront bien évidemment les fameuses baffes, que ce soit d’Astérix ou d’Obélix. On retrouvera Idéfix dans les parties bonus.

asterix-obelix-master-system

Astérix est un excellent jeu de plates-formes. On y retrouve un univers très coloré avec des niveaux qui sont assez riche, et cela est surprenant pour un jeu de Master System. Il est utile de trouver une certaine clé et la porte qui va avec, dans chaque niveau. Le jeu est pimenté à chaque fin de niveau avec des boss étonnants tel qu’un sanglier acerbe qui se transforme en rôti, ou encore un homme bizarre avec un revêtement de peau d’animal qui dirige des abeilles. Au début du jeu, les niveaux sont linéaires pour être ensuite plus inextricables et plus difficiles. Mais grâce à sa bonne maniabilité, le jeu est rendu plus facile à jouer, d’ailleurs les graphismes et la musique sont tous aussi bien travaillés que les animations des personnages. Ce qui a fait la réussite de ce jeu c’est son adaptation parfaite du monde du dessin animé. On peut retrouver des détails qui feront le bonheur des fans d’Astérix et Obélix tel que ce soldat romain qui se cache dans un tronc d’arbre, du coup, on s’aperçoit vraiment que le jeu a soigneusement été travaillé, ces petits détails qui font que le jeu soit plus intéressant.

En tout cas, ça me rappelle mon enfance, comme ce téléphone.

fifa-17-vs-pes-2017-arcade-gameover.com

Je préfère les jeux FIFA que PES : voilà mes raisons

Les internautes, les gamers, les critiques se mettent souvent sur le grand débat de la comparaison entre les jeux FIFA et PES. Pour ma part, il n’y a pas trop à débattre. J’ai depuis toujours préféré les jeux FIFA aux PES. Cette préférence se confirme encore pour cette année 2017 notamment en ce période de sortie de FIFA 2017 et de PES 2017. FIFA prend une fois de plus le dessus sur son adversaire. Je vous explique pourquoi.

FIFA demeure roi des licences

Il est vrai que pour le nouveau PES, Konami a frappé fort en obtenant plusieurs nouvelles licences. Leur grande vedette de cette année sera FC Barcelone avec ses joueurs favoris comme Messi, son stade et la crête du club. PES 17 a également obtenu les licences de toute la Ligue 1 et la Ligue 2. On retrouve aussi Liverpool FC et Dortmund dans cette nouvelle édition. En plus les tactiques populaires de certaines équipes sont disponibles pour les joueurs à ne parler que Tiki-Taka, style emblématique des Barça.

Cependant, malgré ces nombreux efforts et la rupture de la licence du FC Barcelone avec la FIFA, PES n’arrive pas encore à battre le roi. La présence de nouvelles et nombreuses licences met en lumière l’absence de plusieurs autres. FIFA reste le plus diversifié dans ce domaine. Konami a encore quelques chemins à faire avant de la devancer au niveau de la licence.

FIFA 2017 a meilleur graphique que PES

Grâce à son nouveau moteur Frostbite, EA sports a fait de FIFA 2017 un jeu vidéo à excellent graphique, comparable à celui de Mirror’s Edge. Cette grande amélioration se remarque surtout au niveau de l’éclairage du stade. Autour de la pelouse, on observe des animations tout à fait fascinantes. Du match aux replays, FIFA 17 devient plus réaliste que jamais.

fifa-17-versus-pes-2017-arcade-gameover.com

Côté jeu de football, je dois quand même tiré mon chapeau à ce nouvel opus de Konami. Les détails des joueurs et surtout leur mouvement sont grandioses.

Toutefois, ce point aussi important soit-il n’est rien comparé à l’effet de Frostbite de FIFA. Concernant les éclairages et l’ambiance de stade, FIFA 2017 emporte largement le duel. Donc du point de vue général, EA sports reste en tête au niveau du graphique.

FIFA : très en avance côté jeu en ligne

Plusieurs joueurs sont inaccessibles en ligne pour le jeu PES surtout pour la version 2016. Konami a tenté de régler ce défaut mais le jeu multijoueur de PES 2017 n’est pas vraiment intéressant. Malgré une excellente jouabilité, le jeu est très restreint en ligne.

Dans FIFA 2017 on jouit d’une expérience de jeu en ligne plus palpitante. Le mode en ligne est très réactif. Avec une bonne connexion, on est sur de vivre un grand match contre des adversaires partout dans le monde.

Même si au niveau gameplay, PES 17 est plus intéressant, dans l’ensemble FIFA est le grand gagnant. Il est jusqu’à présent mon préféré dans ce domaine, comme lu sur cette page.

jeu-jetsetter-arcade-gameover.com

Endorphina et la machine à sous Jetsetter

Cette création conçue par le développeur de logiciels de jeux de casino Endorphina plonge le joueur dans l’univers fastueux de la jet set. L’arrière-plan montre l’intérieur d’une suite d’un hôtel luxueux où les murs sont revêtus des appliques en or et diamants. Le titre présente une mode démo qui permet de jouer gratuitement sur certaines sites sans inscription et téléchargement. Son petit bémol, il n’est pas disponible sur mobiles ou tablettes.

Présentation de la machine à sous Jetsetter

L’éditeur propose ici une machine à sous avec 5 rouleaux, 3 rangées et 20 lignes de paiements. La gamme de paris s’avère très large avec une valeur de pièces allant de 0,01 à 5 euros. Soit, si le joueur mise 5 euros sur les 20 lignes, le montant de son pari sera 100 euros au minimum et il peut investir jusqu’à 10 000 euros au maximum par rotation. Notons qu’il est possible de miser 1 à 100 pièces sur ce slot. Ainsi, plus on fait une mise élevée, plus les gains peuvent être conséquents. Concernant les symboles, ils sont en relation avec ce cercle privé de luxe. Parmi les icônes, on retrouve un avion, une belle voiture de luxe, un yacht, une roulette européenne, une blonde sexy, un homme qui fume une cigarette, des chiffres et lettres et plus. La bande sonore est composée de musique entraînante qui fait exploser une mélodie bruyante lors d’une combinaison gagnante.

Les fonctionnalités de Jetsetter

Ce jeu intègre plusieurs fonctionnalités divertissantes comme le wild, le scatter, le gamble, les free spins. On en compte au total 14 symboles dont 11 figurent parmi les symboles standard des machines à sous, mais les 3 autres icônes ont des fonctionnalités spéciales. Celles-ci sont le joker, la dispersion, et l’icône billet qui n’intervient que pendant le mode de rotations gratuits. Le logo du titre en or tient office de wild. Il peut remplacer d’autres symboles afin de former des combinaisons gagnantes sauf le symbole scatter. Le joker peut aussi multiplier les gains par deux. Lors de l’obtention de 5 jokers, le joueur est gratifié de 9000 fois sa mise par ligne soit 1 800 000 euros pour le pari maximum.

Mais c’est l’icône scatter qui rémunère le plus dans ce slot. Il est représenté par la blonde qui tient des billets dans sa main. Ce symbole octroie le maximum de paiement quand on obtient une combinaison de 5 symboles scatter. Si on a parié le maximum par rotation et qu’on tombe sur ces 5 items, on fera tomber un jackpot faramineux de 5 millions d’euros. Et pour un budget plus raisonnable avec une mise de 20 euros, soit 0,01 euro pour les 20 lignes, les 5 icônes dispersion feront décrocher le gain encore considérable de 10 000 euros. Par ailleurs, avec l’apparition de 3 symboles scatter ou plus à l’écran, on peut profiter de 20 tours gratuits au cours desquels des billets de banques deviennent des symboles de jeu. Quand les deux moitiés du billet interviennent l’un à côté de l’autre sur les rouleaux, le gain vaut à la valeur du billet multiplié par sa mise. Quant à la mode gamble, elle donne le choix au joueur qui vient de gagner de jouer double ou quitte de son dernier gain.

secret-of-mana-snes

Secret of Mana : les jeu Super Nintendo

Ce jeu vidéo de genre Action RPG édité par l’entreprise japonaise Squaresoft est sorti en 1994. Du point de vue graphique et musical, ce jeu de rôle est impeccable. Mais en revanche, malgré son succès critique à l’époque, on lui retrouve quelques bémols qui l’empêchent d’accéder au statut d’un véritable jeu culte.

Présentation de Secret of Mana

Il est le second opus de la série Seiken Densetsu sur Super Nintendo. L’histoire commence après la courte introduction sur le Fort Mana et l’épée Mana. Un jeune garçon nommé Randy, traverse un tronc d’arbre qui sert de pont au-dessus d’une cascade avec ses amis Prim et Popoï, quand soudain, il fait une chute et tombe au fond du cours d’eau. Quand il se réveille, il trouve une épée mystérieuse plantée dans un rocher. Un fantôme lui demande de prendre l’épée. Arrivé dans son village, Potos, les habitants de son village sont attaqués par des terrifiants monstres, après qu’il a lui-même triomphé d’un monstre géant. Randy est tenu responsable de ces agressions pour avoir saisi l’épée. A cause de cet acte, il est chassé de Potos. Son aventure l’amène à rencontrer la gardienne du Palais d’eau. La dernière lui dit qu’il aurait à sceller les huit graines de Mana dispersées à travers le monde pour pouvoir combattre les plans de l’Empire et lutter contre la renaissance du Fort Mana.

Critique et avis sur le jeu Secret of Mana

snes-secret-of-manaLe titre propose un système de magie très bien travaillé, et des combats en temps réel captivants. Côté scénario cependant, on peut dire qu’il n’est pas exempt de clichés propres aux jeux de rôle japonais : on retrouve l’élu qui porte l’épée, la fille qui aime secrètement le héros, le personnage principal du jeu qui perd la mémoire. Sans oublier la place de la magie dans l’affermissement du pouvoir politique. Sinon on déplore aussi la traduction française qui est loin d’être satisfaisante. Mais tout cela n’empêche pas de vivre une expérience de jeu intéressante en solo ou en multi à l’écran. L’éditeur signe ici une patte graphique aux couleurs vives à l’inverse de Fantasy IV où l’univers est plutôt sombre. Ce qui lui donne un certain charme. En plus, la fluidité de l’animation est irréprochable. Côté bestiaire, on retrouve quelques nouveautés à part les classiques comme les chevaliers, les loups, les chauves-souris, les lapins… Le rôliste a droit à des nouveaux designs comme les tortues mécanisés, les canards vêtus de casques… Il en est de même pour les boss qui comprend en dehors des vampires et des dragons usuels par exemple le chevalier sur sa moto volante. Côté prise en mains du jeu, le Ring System permet de contourner la difficulté de lancement des quarantaines de magies, réparties en huit éléments. On dénombre également 8 armes dans le jeu, et chaque arme peut être façonnée jusqu’au niveau 8. Un point important et novateur pour ce Secret of Mana. Par contre, le contrôle de ses alliés s’avère agaçant. Ils se trouvent toujours bloqués derrière un objet. Sinon, la durée de vie de ce jeu ne dépasse pas une trentaine d’heures, ce qui n’est pas réellement un record comparé à d’autres RTG. Enfin, l’on ne peut que féliciter la bande-son léchée de ce jeu. Les thèmes musicaux sont tout simplement sublimes.

On est bien loin de ce jeu la, par contre.

megadrive-castle-of-illusion

Castle of Illusion : le jeu Megadrive mon avis

En 1990, Castle of Illusion Starring : Mickey Mouse faisait fureur auprès des fans de la console Megadrive de Sega. Le jeu se présentait comme le plus original de l’époque. Son graphisme, ses couleurs mais aussi son gameplay sont un ensemble efficace pour amuser les gamers. Le 2D scrolling était encore d’actualité en cette période. Castle of Illusion a su maitriser cette technologie avec les divers mouvements de Mickey.

Un début classique des Walt Disney mais efficace

Mickey, le héros du jeu danse avec son amoureuse Minnie dans les bois de Vera City en guise d’ouverture. Soudain, la foudre s’abat et fait sortir une vieille sorcière du nom de Mizrabel. Elle enlève Minnie et l’emmène dans le château des illusions. Le but de la sorcière est de voler la beauté de la belle.

La mission de Mickey consiste donc à libérer sa douce Minnie. Il sera face aux maitres des illusions. En les vainquant, Mickey va récupérer 1 gemme pour chaque maitre. Ce joyau l’aidera à venir jusqu’à la sorcière. J’ai dit que l’histoire est classique, oui pour notre époque. Mais en vérité, c’est une première pour les années 90. En plus Mickey était un personnage de Walt Disney très célèbre en ce temps. Ce qui a contribué au succès de ce jeu Megadrive.

Niveau de difficulté satisfaisant

Dans le temps des Megadrive, les jeux se limitait à un seul mode. Mais Castle of illusion pour se démarquer de ses semblables disposaient de trois niveaux de difficultés. Le premier pour débuter comporte 3 niveaux sans boss. Le mode normal et le hard sont les plus intéressants avec cinq niveaux partagés en 3 zones. Dans ces zones, Mickey doit passer par la forêt, le monde des jouets, le temple ancestral en ruine, la bibliothèque, un château hanté et enfin la Tour de l’horloge. Castle of Illusion a su se différencier des jeux linéaires de ce temps. Il est plus intéressant grâce à la diversité de l’environnement proposé.

castle-of-illusion-megadrive

Un gameplay unique en son genre

Je me permets toujours de comparer le jeu aux autres de l’époque. Côté gameplay, Castle of Illusion est vraiment une innovation avec ses divers mouvements. En effet, Mickey peut sauter, marcher, se baisser, lancer des objets, nager ou bien se suspendre à la corde. Pendant le saut d’attaque, la souris peut ne pas toucher le sol afin de tuer plus d’ennemi. Avec ces diversités d’options, le jeu reste facile à prendre en main.

Un décor impressionnant

Chaque détail pour chaque monde est bien illustré dans Castle of Illusion. Les couleurs utilisés, les détails du graphisme plantent un décor impressionnant. On est entièrement emmené dans le monde fabuleux de Disney surtout concernant le château des illusions.

Enfin, rappelons que le jeu a fait l’objet d’un remake en HD en 2013. Rien n’a changé. Toutes les options qui ont ravi les gamers de l’époque ont été retransmises de façon intacte. Malgré un niveau de vie trop court, les joueurs ne se lassent jamais de ce jeu Megadrive.

Et sinon, vous connaissez celui-ci?