aladdin-megadrive-test

Aladdin sur Megadrive : revue du jeu

La génération précédente a connu les meilleurs titres et vécu les différentes innovations en matière de jeu vidéo. L’un de ces titres qui ont fait vibrer toute cette génération est le titre sur Megadrive : « Aladdin ». Bien sûr, les joueurs de maintenant trouveront dans ce jeu toujours le plaisir imposé par ses concepteurs. Un survol rapide en guise de commémoration à ce titre aidera facilement tout un chacun à l’aimer à nouveau ou à l’aimer tout simplement.

Comment était le jeu

Pour rappel, le titre Aladdin était sorti en 1993. Il a été conçu sur la base des jeux de plate forme et s’adressait à tous les joueurs de tout âge à partir de 3 ans. Conçues et développées par le studio Virgin Interactive, les plateformes de la firme Nintendo étaient privilégiées par ce titre. Sur l’histoire, Aladdin reprend les séquences du film d’animation du même titre de Disney. On y retrouvera alors tous les personnages incontournables de l’animé. Concrètement, les joueurs incarneront Aladdin qui arpentera toutes les rues d’Agrabah ainsi que les différents couloirs du palais. Bien sûr, il passera par la cave aux merveilles pour y rencontrer le Génie qui offrira de nombreux bonus lors de la partie.

Un excellent jeu

Le jeu est un hommage au titre de Disney et c’est sans surprises que l’on verra le commencement du jeu avec une silhouette noire et menaçante représentée par le grand vizir Jafar. Ce dernier est dressé seul dans les dunes et prépare un plan machiavélique afin de prendre le pouvoir. C’est alors qu’il invoquera la caverne aux merveilles. D’après la légende, cette caverne renfermerait une lampe magique qui aurait le pouvoir d’exhausser tous les vœux de son détenteur. Malheureusement pour le grand Vizir, un seul être peut pénétrer la caverne et cet être devra faire preuve de générosité et de courage afin de pouvoir y prendre la lampe. Afin d’arriver à ses fins, Jafar utilisera l’amour d’Aladin pour la princesse Jasmine afin de le faire pénétrer dans la caverne. Malgré la machination de Jafar, Aladin pourra dépendre de l’aide du génie aux pouvoirs incommensurables afin d’atteindre le palais et y affronter son destin.

Axé sur la jouabilité et le graphisme

C’est en reprenant fidèlement l’histoire de Disney que le jeu a été peaufiné. C’est, d’ailleurs, pour cela que le graphisme ainsi que la jouabilité ont été conçus afin que les joueurs puissent réellement ressentir le plaisir de jeu. Avec le scénario bien tenu, les actions non-stop et la pointe d’humour apportée par la série, ce titre est gagnant du tout au tout. Il faut noter que cette pointe d’humour se verra tout au long du jeu aussi. À cela, on distinguera les têtes de génie en guise de checkpoints, les détails drolatiques dissimulés dans le décor ainsi que le chapeau de Mickey qui se trouvera généralement sur une corde à linge. Autant de clins d’œil à Disney afin d’apprécier réellement le titre Aladdin. Avec tout cela, on verra une réalisation graphique parfaitement fluide ce qui aura pour effet de voir le jeu comme l’incarnation d’un long métrage.

aladdin-megadrive