Shining force Mega drive

Shining Force – Sega Megadrive

Shining Force est un jeu sorti sur la console Sega Megadrive en 1993 en Europe, mais une année auparavant au Japon. Ce jeu est du genre tactical RPG, c’est-à-dire que le joueur fait évoluer le scénario du jeu en fonction de ses différentes décisions stratégiques. Ce titre a contribué à l’essor de ce type de jeu et est encore aujourd’hui considéré comme un classique. D’ailleurs si vous aimez ce style de jeu, on vous en propose un similaire ici.

shining force sega

Shining Force est développé par Climax Entertainment et Camelot Software Planning (à l’époque Sonic Software Planning), dont la série Shining a permis la renommée mondiale de la société. Shining Force est d’ailleurs le deuxième opus de la série. On retrouve alors Yasuhiro Taguchi et Hiroyuki Takahashi à la conception. Le jeu est bien évidemment édité par Sega.

 

Présentation des personnages de Shining Force.

La Shining Force est en réalité une équipe composée de plusieurs personnages aux compétences bien diverses. Parmi les personnages du jeu on retrouve des combattants tels que Max l’épéiste, les chevaliers Ken, Arthur, Mae, Vankar, Pelle, Earnest mais aussi les guerriers Luke et Gort, les archers Hans et Diane, le chevalier ailé Kokichi, le chevalier assaut Lyle, le chevalier Brume Guntz ou le ninja Hanzou.

Certains personnages possèdent des caractéristiques beaucoup plus mystiques tels que les guérisseurs Lowe, Khris et Torasu, les mages Anri, Tao et Alef, le loup-garou Zylo ou l’œuf magique Domingo. De plus, le joueur sera amené à connaître le moine Gong, le robot Adam et le samurai Musachi.

Explication du système de jeu.

Le joueur derrière son écran prend en main une équipe avec les personnages présentés ci-avant. Il évolue dans le jeu selon deux séquences de jeu bien distinctes.
La première concerne la phase aventure dans laquelle le joueur avance librement dans le scénario. Il circule comme bon lui semble au sein des différentes villes, a la possibilité de vendre et d’acheter des biens mais aussi de discuter avec les différents personnages du jeu par exemple. Un mode aventure classique qui plaira aux adeptes du genre et qui permet d’explorer le jeu.

La seconde séquence s’articule autour des phases de combat. Très importantes dans Shining Force puisqu’elles influent sur la suite du scénario du jeu. Celles-ci prennent place sous la forme d’un plateau de jeu avec des cases. Les combats se font au tour par tour à l’image d’un jeu d’échecs. Sur Shining Force, les scènes de combat sont très agréables car elles sont filmées par derrière, ce qui donne l’impression au joueur d’être immergé avec son équipe.

Secret of Mana Super Nintendo

Secret of Mana – Super Nintendo

Secret of Mana est un jeu vidéo disponible sur Super Nintendo. Jeu mythique d’action RPG sorti en 1994 en Europe (en 1993 au Japon et en Amérique du Nord), il est édité et développé par Square. Ce jeu est un véritable succès planétaire avec près de deux millions de vente dans le monde.

Il est même présenté comme l’un des plus grands jeux de l’histoire du jeu vidéo. L’ensemble de la presse spécialisée est unanime sur la qualité du jeu et le scénario exceptionnel.

Le jeu se voit même plusieurs fois réédité dans les années 2010.

Secret of mana jeu rétro

L’histoire de Secret of Mana.

Le héros est Randi, un jeune garçon que le joueur derrière son écran doit incarner. Randi a déterré une épée magique. Il doit alors l’utiliser pour rentrer à son village en combattant les monstres qui se dressent sur sa route. Mais de retour au village, il est accusé par l’Ancien d’avoir déterré l’épée sacrée.

C’est alors qu’un séisme amène le héros dans les souterrains où il doit combattre un monstre afin de sauver un de ses amis. Malgré cela, le personnage principal est exclu du village car il est considéré comme un danger pour la tranquillité de celui-ci.

Le chevalier du nom de Jean se trouve alors sur la route de notre héros. Le chevalier propose alors à Randi, muni de son épée, de sauver le monde en restaurant le pouvoir de Mana. Dans ses aventures, le héros que vous incarnez, rencontre deux compagnons qui l’aideront dans sa quête.

Le premier d’entre eux, ou plutôt la première est Purim. Cette fille est à la recherche de son chevalier qu’elle ne peut pas épouser. Le second est un elfe qui a la particularité d’être amnésique. Ces deux personnages combattront les forces du mal à vos côtés.

Vous aimez les jeux RPG, voici un autre jeu à découvrir sur cet article!

Secret of Evermore Super Nintendo

Secret of Evermore – Super Nintendo

Secret of Evermore est un jeu vidéo que les passionnés de Super Nintendo connaissent bien. Ce jeu d’action RPG développé par Square USA et donc édité par Squaresoft est un classique du genre sorti en 1996 en Europe et l’année précédente aux États-Unis. Le design est l’œuvre de George Sinfield et la conception celle d’Alan Weiss. Pour l’anecdote, ce jeu n’est jamais sorti au Japon.

Secret of Evermore Jeu vidéo retro

Si vous aimez les jeux RPG, en voici un autre sur cet article.

Présentation de l’histoire de Secret of Evermore

Le jeu s’inscrit dans le monde imaginaire de Perpetua dans lequel vous incarnez le héros, un jeune adolescent. Celui-ci et son chien sont envoyés de force dans le monde de Perpetua. A noter que vous avez le choix d’incarner soit le héros soit le chien. Les deux personnages possédant des caractéristiques différentes. Le chien s’avère être très intéressant dans les combats face aux boss car il est beaucoup plus résistant.

En effet, un jour à la sortie du cinéma, votre chien se met à la poursuite d’un chat et cela vous mène jusque dans un laboratoire. En vous rapprochant d’une machine, vous serez alors transporté dans un lieu inconnu, à savoir la station Metropolis. Vous serez alors accueilli par James, un robot qui vous propose de prendre une trappe afin de retourner chez vous. Vous voilà alors piégé et envoyé à Perpetua. Les aventures du héros seront alors pleines de péripéties au sein de différentes époques telles que la Préhistoire, l’Antiquité et le Moyen-Age.

Le héros traversera alors tous les niveaux grâce notamment à des armes différentes. Vous aurez à disposition des épées, des haches et des lances. Le bazooka faisant son apparition seulement dans le dernier quart du jeu. L’objectif final est donc de combattre James lors du retour sur Metropolis après votre voyage dans les époques. Le monde Perpetua sera alors libéré du contrôle de James.

Romancing Saga 3 Super Nintendo

Romancing Saga 3 – Super Nintendo

Romancing Saga 3 est un jeu sur Super Nintendo sorti en 1995. Ce jeu d’action RPG tout comme le jeu Secret of Mana, Il a été développé par Squaresoft et il est considéré comme le petit frère de la saga ultra connue des Final Fantasy, également de Squaresoft.

Romancing Saga 3 Jeu Vidéo Rétro

L’histoire de Romancing Saga 3

L’origine de l’histoire du jeu est celle d’un enfant qui survécu à une éclipse se déroulant tous les 300 ans. Normalement, lorsque ce phénomène se produit, tous les nouveaux nés décèdent le jour même. Le survivant de cet éclipse devient alors un roi maléfique qui commande une armée de démons.

Il ouvre la porte des abysses et laisse de ce fait le monde à quatre seigneurs des abysses qui feront régner le chaos durant 300 ans. C’est alors que la nouvelle éclipse se produit et un nouvel enfant survécu. Il devient le roi sacré qui chasse les démons et ferme la porte des abysses.

 

Le jeu s’inscrit alors dans le contexte de l’attente de la nouvelle éclipse qui donnera naissance soit à un roi démonique soit à un roi sacré.
C’est donc une histoire originale proposée pour l’époque et surtout très captivante.

Avis sur Romancing Saga 3

Ce jeu est d’une qualité fantastique. Beaucoup de points forts sont à noter pour un jeu de cette époque. Tout d’abord la qualité graphique du jeu. Les designs sont propres et étonnants et les animations très fluides. On peut ajouter la qualité sonore du jeu avec des musiques entrainantes signées Kenji Ito qui vous pousseront à continuer vos aventures sur le jeu.

Il est vrai que le jeu est difficile à jouer. La prise en main s’améliore tout de même après quelques heures de pratique mais vous aurez besoin de quelques combats avant d’être un combattant hors pair.

Au final, il s’agit d’un très bon jeu qui est encore en mesure de concurrencer certains jeux d’aujourd’hui.

Rocket Knight Adventures Sega Megadrive

Rocket Knight Adventures – Sega Megadrive

Rocket Knight Adventures est un jeu de Konami sorti sur la console Sega Megadrive en 1992. La conception est assurée par Nobuya Nakazato. Ce jeu d’action se joue en mode solo uniquement tout comme Shinobi III et met en scène un univers bien particulier sous le signe de la royauté.

Présentation du gameplay

Rocket Knight Adventures Megadrive

Le joueur contrôle Rocket, qui muni de son épée possède plusieurs pouvoirs. Le héros se déplace au sein de différents niveaux qui ont tous un boss final à leur fin. Le déplacement dans ces niveaux est linéaire.

Vous devez combattre une multitude d’adversaires porcins car c’est bel et bien le royaume voisin des cochons qui vient vous attaquer. Cependant, certains niveaux voient le héros se déplacer comme dans un shoot them up. Les niveaux prennent place au sein d’univers différents.

Certains se passent dans les airs grâce au jet pack et alors le joueur doit maitriser la vitesse de déplacement.

La jouabilité est simple. Avec les touches A et C, le personnage lance des espèces de vagues d’énergie qui arrive à créer grâce à son épée, alors qu’avec la touche B, il saute simplement.

Une combinaison des différentes touches permet au petit héros de se propulser haut dans les airs à l’aide de son jet pack, et même de voler si ce dernier est chargé. Le jet pack lui permet aussi de renverser ses ennemis à toute vitesse. Rocket a la possibilité de se suspendre aux arbres grâce à sa queue.

Le jeu est assez difficile à terminer avec des boss qui sont plutôt longs à battre. Le jeu propose trois niveaux de difficulté.

Les fans de ce jeu pourront à nouveau retrouver l’univers de Rocket au sein d’un deuxième opus du nom de Sparkster : Rocket Knight Adventures 2.

Rock n roll racing Sega Megadrive

Rock N’Roll Racing – Super Nintendo

Le jeu vidéo Rock N’Roll Racing est sorti le 4 juin 1993 sur la console Super Nintendo. Il est édité par Interplay Entertainment et développé par le duo Silicon & Synapse (aujourd’hui Blizzard Entertainment) et Mass Media (GBA).

Jeu de course dans le même style que Street Racer, il met en scène des engins motorisés qui se livrent à une lutte infernale afin de terminer devant les adversaires. Pour cela, tous les coups sont bons pour gêner et entraver le parcours des autres véhicules.

Le jeu se joue à un ou deux joueurs. Cependant, le mode un joueur n’est pas très apprécié par la critique car jugé comme lassant. A l’inverse le mode deux joueurs est encensé. Tout comme la multitude de circuits proposés ou la bande son exceptionnelle qui donne un rythme au jeu. De plus, les courses se font dans une 3D isométrique qui révolutionne l’univers du jeu vidéo à l’époque.

Présentation du gameplay

Au début du jeu, le joueur choisit parmi cinq types de véhicules disponibles. Il dirige ensuite son véhicule contre trois adversaires. Le but du jeu est simple puisqu’il s’agit de finir les courses le mieux classé afin d’engranger des points et pouvoir accéder aux niveaux supérieurs et différentes planètes.

Rock N roll Jeu Sega Présentation

Pour cela, vous avez de multiples armes à disposition pour anéantir les autres participants. Ce sont alors des missiles, des lasers, des mines ou vous pouvez même les pousser hors de la course.

A travers les courses, le joueur gagne aussi de l’argent. Avec celui-ci il est possible de rendre son véhicule plus performant. Vous pouvez ajouter de la vitesse, sa résistance, la maniabilité et également tout ce qui concerne les attaques possibles.

Cet aspect rend le jeu intéressant puisque le joueur se doit d’être un fin stratège en améliorant son véhicule de manière adaptée aux courses qui arrivent.

Prehistorik man Super Nintendo

Prehistorik Man – Super Nintendo

Le jeu vidéo Prehistorik Man est sorti sur la console de jeu Super Nintendo lors de l’année 1995. C’est un jeu de type plates-formes jouable en mode solo uniquement comme le jeu Rocket Knight Adventures. Il a été développé et édité par la société Titus Interactive.

Il est le troisième opus de la série Prehistorik, après Prehistorik et Prehistorik 2. Le jeu n’est pas très connu mais se veut pourtant assez original. Il a fait le bonheur des adeptes du genre.

Présentation du contexte et du scénario du jeu.

Prehistorik man Jeu vidéo Retro

Comme le titre le laisse deviner, le contexte du jeu s’inscrit au sein de la Préhistoire. C’est alors que durant une nuit, les dinosaures volent l’intégralité de la nourriture d’un village. Au petit matin, c’est Sam, un habitant du village pillé qui fait cette horrible découverte. Sam alerte alors directement le chef du village qui décide d’envoyer le jeune héros et d’autres habitants à la recherche des dinosaures dans la Vallée des Os.

Le joueur derrière son écran incarne donc Sam dans ses aventures. Il est accompagné d’autres personnages phares du village avec l’inventeur, le forgeron, le guide et le chef lui-même. Cette petite troupe se rend jusque dans la Vallée des Os située dans le Grand Nord. C’est un long périple que doit parcourir ces personnages avant d’atteindre leur but.

Ils doivent traverser un grand nombre d’endroits différents, tous plus hostiles les uns que les autres avec une multitude d’ennemis qui se mettent en travers de leur route. Des plaines en passant par les volcans mais aussi par la jungle avec ses animaux sauvages et effrayants très dangereux.

Sans parler des villages aux yétis qui s’avèrent difficiles à franchir. Le jeu offre un nombre intéressant de décors différents dans un contexte préhistorique qui suscite l’envie de découvrir toujours plus.

Parodius Nintendo Konami

Parodius – Super Nintendo – Avis

Parodius : Non-Sense Fantasy est un jeu vidéo sorti en 1993 sur la console Super Nintendo. Il est développé par la société Konami et édité par Palcom Software. Ce jeu de type shoot them up est jouable à un ou deux joueurs selon des modes de jeu différents.

Ce jeu est adapté d’un jeu d’arcade sorti en 1990. Parodius est en fait une parodie de Gradius, également un jeu Konami sorti en 1985. Le jeu s’inscrit dans un univers complétement délirant, à la japonaise. En effet, Konami s’est complétement lâché pour ce Parodius.

Système de jeu de ce Parodius

Au début du jeu, les options proposent notamment sept niveaux de difficulté. Il s’agit ensuite de choisir son vaisseau parmi quatre vaisseaux au choix dont le Vic Viper, Octopus, Thinbee et Pentarou. Chaque vaisseau propose des caractéristiques différentes de vitesse ou d’armement par exemple. Le joueur derrière son écran choisit donc le vaisseau qui lui correspond le mieux.

Parodius Super Nintendo

Parodius est un shoot them up en scrolling horizontal. Pour parvenir à toucher des bonus, il faut réaliser des suites comme dans la plupart des jeux de ce type.
Les ennemis sont nombreux et complétement fous.

Le niveau du jeu est assez difficile mais l’avantage est de recommencer quasiment à chaque fois de l’endroit où on a perdu. De plus, on peut sélectionner au début le niveau que l’on souhaite parmi sept niveaux disponibles pour rappel. Le jeu reste cependant complexe à finir dans les niveaux plus élevés.

 

Avis sur le jeu

Le rythme du jeu est assez rapide et la musique participe à la dynamique du jeu. Ce jeu permet au joueur de véritablement s’évader à travers un univers complétement atypique, marrant et ultra coloré. Parodie très réussie, il se pose comme un excellent shoot them up.

Fans des jeux Nintendo? Vous devrez aussi aimer cet article!

Mr Nutz Sega MegaDrive

Mr. Nutz – Sega Megadrive – Avis

Sorti en 1993, Mr. Nutz est un jeu vidéo de plate-forme disponible sur la mythique console Sega Megadrive. Mais le jeu est aussi développé sur plusieurs autres consoles telles que Super Nintendo et Game Boy. Ce jeu est conçu par des créateurs français, Philippe Dessoly et Pierre Adane, et il est édité par Ocean France.

Graphiquement le jeu est très agréable pour l’époque. Très maniable pour un jeu de plateforme, il permet de ressentir malgré tout de bonnes sensations. Mais attention le jeu est assez dur à terminer. Le plus appréciable est la bande son du jeu. En effet, les mélodies sont entrainantes et donnent envie de poursuivre l’aventure avec le petit écureuil.

Le déroulement du jeu

Mr Nutz Jeu rétro Sega

Le joueur prend les commandes d’un petit écureuil qui porte le nom de Mr. Nutz. Le joueur parcoure différents niveaux à travers plusieurs thématiques telles que la forêt ou les nuages. Dans son avancement, le joueur qui incarne le petit héros devra se méfier des ennemis qui se dressent sur sa route. Ceux-là sont en parfait accord avec le thème du niveau. Par exemple, au sein de la forêt vous devrez tuer des vers, des hérissons, des plantes carnivores ou encore des pommes qui vous foncent dessus grâce à leurs petites jambes.

 
Pour cela, vous devez sauter sur vos adversaires, mais vous pouvez aussi lancer des noisettes et utiliser votre grande queue pour mettre des coups.
Vous serez amené à traverser des niveaux de jour ou de nuit. Il vous faudra alors être vigilant afin de grimper aux arbres ou bien éviter les piquants qui vous feront perdre des vies. Le joueur possède plusieurs vies qu’il va utiliser tout au long de son aventure. Une fois l’ensemble de ces vies usées, il doit recommencer depuis le début du monde en cours et non depuis le niveau intermédiaire.

A travers les niveaux le joueur recueille des noisettes, afin de les utiliser contre ses adversaires, et des pièces qui permettent de gagner des vies supplémentaires.
Dans le final de chaque monde, Mr. Nutz doit combattre un boss.

L’objectif de Mr. Nutz est de tuer

Mr. Nutz progresse avec son courage et sa volonté au sein des différents niveaux afin de rencontrer son ennemi juré à la fin du jeu. Cet ennemi de Mr. Nutz est un méchant yéti qui veut congeler toute la planète pour en faire un énorme glaçon.

Fans des jeux Megadrive? Découvrez l’incontournable Streets of Rage sur cet article.

Mortal Kombat 3 Super Nintendo

Mortal Kombat 3 – Super Nintendo

Mortal Kombat 3 est un jeu vidéo de combat très célèbre. Sorti en 1995 sur Super Nintendo, il est développé par Midway et édité par Williams Entertainment. MK 3 (abréviation utilisée pour le jeu) se joue à un ou deux joueurs. Il propose de nombreuses nouveautés par rapport aux précédents jeux de la saga. De quoi ravir encore plus les fans du jeu. Ce nouveau numéro nous fait un peu penser à Street Fighter 2.

Mortal Kombat 3 Nintendo Jeu Rétro

Le déroulement du jeu

Depuis le menu principal, vous pouvez débuter directement votre partie ou alors il est possible de régler un certain nombre de paramètres via les différentes options du menu.
Vous choisissez votre combattant préféré parmi la quinzaine de personnages disponibles. Dans ce troisième opus de la série Mortal Kombat, certains personnages sont nouveaux tels que Sindel, Sheeva, Sektor, Nightwolf et encore Kabal.

Mais on retrouve aussi les anciens personnages que sont Jax, Kung Lao, Liu-Kang, Sub-Zero ou Kano. Chacun des personnages possédant ses propres caractéristiques, points forts et points faibles.

Après avoir sélectionné votre combattant favori, vous choisissez votre parcours en fonction du niveau de difficulté et des adversaires rencontrés notamment. Vous combattrez tous les personnages qui se mettront en travers de votre chemin afin de gravir votre « destiny » et d’aller affronter les deux boss finaux que sont Motaro et Shao-Kahn.
Il existe quatorze différentes zones de combat qui proposent chacune un décor particulier et une atmosphère propre.

Par exemple, The Subway, The Bank, The Bridge ou The Balcony sont disponibles. La variété de ces zones est appréciable pour un jeu de cette époque.

Des graphismes au service du combat

Les graphismes sont du niveau des jeux de l’époque. Assez simplistes, ils mettent en valeur le combat qui se déroule. Le décor suit les personnages qui se déplacent. Des éclats de sang sont visibles lorsque des coups sont données.

La gestuelle des joueurs est assez souple et chaque combattant possède sa propre palette de coups.

La musique de fond donne une ambiance particulière au combat et représente une véritable source se stress lorsque les combats du joueur ne se passent pas comme prévu.
Un combat est remporté lorsque la barre de vie d’un personnage se vide.

Ce qui est adoré des joueurs de Mortal Kombat 3 sont les scènes finales de combat « fatality ». Celles-ci sont plutôt « gores » en fonction des personnages.

MK 3 est un jeu très addictif pour les adeptes du genre qui pourront passer des heures et des heures à combattre avec les différents personnages.