Star Wing Super Nintendo

Star Wing – Super Nintendo

Star Wing est un jeu vidéo sorti en 1993 sur Super Nintendo. Il est édité par Nintendo et développé par Nintendo EAD et Agonaut Games. Il s’agit d’un jeu de rail shooter. Le joueur prend en main un vaisseau qu’il dirige au sein de niveaux différents qui sont remplis d’obstacles à éviter et d’ennemis à combattre. Le jeu nous fait d’ailleurs un peu penser à Parodius.

La révolution du graphisme en 3D

Star Wing jeu old school

Le jeu est une réelle révolution à l’époque car il est l’un des premiers à utiliser de la véritable 3D avec des polygones. Bien que sur Super Nintendo, les possibilités graphiques n’étaient pas immenses et du coup on ne recense pas une multitude de polygones, le jeu reste un vrai tournant. Il déclenche notamment une contre-attaque chez Sega, qui développe une adaptation 3D de Virtual Racing sur la Megadrive.

Celle-ci est de bonne qualité concernant le graphisme 3D mais le jeu se révèle décevant car extrêmement court avec peu de circuits et peu de véhicules. Par conséquent, Star Wing démontre sa vraie valeur. Puisque en effet le jeu de Nintendo propose lui un scénario complet avec plusieurs chemins disponibles.

 

L’environnement du jeu

Le joueur traverse plusieurs planètes afin d’aller combattre le méchant docteur Andross qui souhaite prendre le contrôle de toutes ces planètes. Le système planétaire se nomme Lylat et les différentes planètes (Corneria, Titania, McBeth, Fortuna et Venom) présentent des caractéristiques et des thématiques différentes.

Dans ses aventures, Fox n’est pas tout seul. Il est accompagné de trois équipiers qui sont Falco le faucon, Sleepy la grenouille et Peppy le lapin.

A noter qu’au début du jeu, le joueur choisit les options de contrôle car il ne pourra plus y revenir dessus par la suite. Il faut alors choisir la configuration qui nous convient le mieux. Parmi elles, accélérer, décélérer ou tirer.

Star ocean Super Nintendo

Star Ocean – Super Nintendo

Star Ocean est un jeu vidéo sorti sur Super Nintendo en 1996. Le jeu est développé par tri-Ace et édité par Enix. Le concepteur et scénariste n’est autre que Yoshiharu Gotanda alors que la musique est signée Motoi Sakuraba. Star Ocean est un jeu du même type que Soul Blazer puisque c’est un jeu de rôle RPG disponible en mode solo uniquement.

Bien que le jeu ne sera pas commercialisé en Europe et en Amérique en raison de l’arrêt de la cellule américaine d’Enix, la société éditrice du jeu, celui-ci est malgré tout bien connu des fans du genre. Le grand public connait quant à lui Star Ocean grâce à la version remastérisée du jeu qui est sortie sur PlayStation Portable en 2007.

Pourtant la version sur Super Nintendo est culte pour l’époque, et le jeu est encore considéré comme un grand RPG. Il est surtout le premier de l’une des plus belles séries du genre.

L’histoire de Star Ocean

Dans la ville de Clatos située sur la planète Roax, le héros du jeu, nommé Ratix, doit assurer la sécurité. Pour cela, il est aidé de deux comparses qui sont Milly et Dorn. Le jeu commence par une attaque de bandits à laquelle les trois héros parviennent à mettre un terme.

Le retour au calme ne dure que quelques instants car dans la continuité le village voisin, Hot, est contaminé par une terrible épidémie. Milly décide de s’y rendre lorsque son père ne rentre pas de ce village. Les deux autres héros ne tardent pas à rejoindre Milly.

Star Ocean jeu RPG

Mais voilà que Dorn attrape le virus. Afin de soigner Dorn, le petit groupe part au sommet du Mont Metox où se trouve la plante antidote. Au sommet de celle-ci, les trois amis rencontres des terriens qui sont technologiquement une population bien plus évoluée.

Les terriens proposent alors aux héros de retourner dans le passé afin de tuer le vil Asmodeus qui est en fait le concepteur du virus. Il s’agit du moyen le plus efficace afin de faire disparaitre celui-ci.

 

Le système de skills est déjà présent

Il est marrant de voir que dans ce jeu, ce sont en fait les terriens qui s’apparentent à des extra-terrestres. Cette histoire originale entrainera le joueur dans de multiples aventures où de nombreux combats seront aux rendez-vous. D’ailleurs, vous retrouverez le système de skills propre à la saga Star Ocean et qui en est l’une des forces principales.

soul blazer Super Nintendo

Soul Blazer – Super Nintendo – Avis

Soul Blazer est un jeu vidéo d’action-RPG sorti sur Super Nintendo en 1994 en Europe, mais quasiment trois ans auparavant au Japon et aux Etats-Unis. Le jeu a été développé par la compagnie Quintet et a été édité par Enix pour les versions japonaises et américaines, et par Ubi Soft pour la version européenne.

Scénario et système de jeu

Soul Blazer Jeu RPGLe scénario réside dans le fait que le joueur derrière son écran contrôle le personnage Blazer. Il est un disciple du Maître, ce dernier est le Dieu qui protège la Terre. Vous devez alors parcourir plusieurs monde, sept au total dans le but de combattre le mal et de rendre leur liberté à des petits êtres vivants qui ont été emprisonnés par Death Toll, qui est le roi du mal. Death Toll lance des sorts maléfiques qui privent de liberté les victimes de ce sort.

Scénario très basique mais le jeu est plutôt agréable à jouer. La partie peut se sauvegarder à tout moment de manière très aisée, cela permet de ne pas perdre à chaque fois notre progression.

Le joueur possède plusieurs attaques afin de tuer ses ennemis

D’ailleurs, plus vous tuez d’ennemis et plus vous cumulez des points d’expérience à l’image des jeux d’action RPG, dans le même genre que Star Ocean. L’inventaire permet de sélectionner l’arme, l’armure et la magie que l’on souhaite utiliser notamment. On peut donc utiliser une épée afin de mettre des coups d’épée ou lancer des boules de feu.

Les ennemis sont nombreux au sein des différents mondes et parfois difficiles à éliminer, ce qui fait que le niveau du jeu est relativement élevé.

Les graphismes sont limités mais au niveau de la plupart des jeux rétro de cette époque. La jouabilité est bonne. Au final, Soul Blazer permet aux adeptes du genre de passer un moment agréable.

Sonic The Hedgehog Super Nintendo

Sonic the Hedgehog – Sega Megadrive

Sorti sur Megadrive en 1991, Sonic the Hedgehog est un jeu vidéo de plateforme édité bien évidemment pas Sega et développé par la Sonic Team. Le jeu existe également sous d’autres versions développées par Mastersystem et GameGear, mais celles-ci sont moins bien réussies en raison de systèmes moins puissants.

L’avantage était d’ouvrir le jeu à tout le monde et de ne pas le réserver exclusivement à ceux qui possédaient une Megadrive. Ce jeu emblématique a accompagné la jeunesse de toute une génération.

Le principe du jeu

Le héros du jeu Sonic est par ailleurs la mascotte de Sega. Le jeu se compose de dix-huit niveaux. Ces niveaux se divisent en sept stages, eux-mêmes répartis en plusieurs actes. Il existe aussi des niveaux bonus. On y accède en récupérant la bagatelle de cinquante anneaux dans les différents actes.

Sonic The Hedgehog Jeu vidéo

Au sein de ces niveaux bonus, on doit récolter les émeraudes du chaos, bien connus des fans de la série. Autrement les anneaux que l’on récupère tout au long des niveaux permettent de se protéger. En effet, lorsqu’on se fait toucher par un ennemi, on perd alors des anneaux.

Si on ne possède pas d’anneaux, alors on perd une vie. A chaque fois que l’on est touché, c’est l’ensemble des anneaux qui sont perdus. Cela est très frustrant, il faut donc redoubler de vigilance. Au bout de cent anneaux, on obtient une vie supplémentaire.

 

Le scénario de Sonic the Hedgehog

Robotnik, l’ennemi de Sonic, a capturé des animaux et les a transformés en petits robots qui se dressent d’ailleurs sur le chemin du héros lorsque celui-ci part à la recherche de Robotnik. Sonic a donc pour objectif de faire cesser les mauvais pratiques de son ennemi.

Pour réussir cela, le joueur a à faire à une jouabilité des plus simples possibles. On fait courir et sauter le petit héros afin de le guider dans ses aventures. Afin de tuer les ennemis, il faut leur sauter dessus.

Cependant pour un jeu de plateforme simple, la possibilité d’utiliser différents chemins ou parcours afin de terminer les niveaux est appréciable. Si on recommence le jeu, on n’a pas forcément l’impression de refaire exactement la même chose.

Différents accessoires viennent vous aider dans votre aventure comme les télévisions anneaux qui vous donnent dix anneaux. Le graphisme est très basique, mais la vitesse de défilement est une véritable prouesse pour l’époque et a permis de faire de ce jeu un succès.

Découvrez un autre jeu avec Sonic sur cet article!

Sonic & Knuckles MegaDrive

Sonic & Knuckles – Sega Megadrive

Le jeu Sonic & Knuckles est sorti sur la console Sega Megadrive en 1994. Ce jeu de plate-forme mettant en scène les aventures du petit héros Sonic est l’œuvre du studio Sonic Team, avec à la conception Yuji Naka. Le jeu est édité par Sega. Sonic & Knuckles se place comme la suite de Sonic the Hedgehog 3.

Le scénario de ce Sonic & Knuckels

Comme le titre peut le laisser deviner, dans cet opus, Sonic se voit aider par Knuckles afin de combattre Eggman. En effet, ce dernier abandonne le nouveau compagnon de Sonic, qui l’avait trompé dans le jeu précédent, et répare sa machine en s’aidant des gaz chauds du volcan de Angel Island. Le scénario met donc en scène les mêmes personnages que l’épisode précédent mais avec des alliances nouvelles.

Sonic & Knuckles Sega Jeu vidéo

Les principales caractéristiques de jeu.

Le jeu est toujours autant basé sur la vitesse de déplacement de Sonic. Le joueur doit donc vraiment prendre en main ce héros afin de réussir les différents niveaux. Le joueur perd une vie lorsqu’il ne possède plus aucun anneau et doit recommencer du premier niveau. En effet, il est impossible d’enregistrer la partie si votre personnage n’a plus de vie. Il est possible de diriger soit Sonic, soit Knuckles, avec lequel le niveau du jeu devient un peu plus complexe qu’avec Sonic. Notamment arrivé au boss final de chaque niveau.
Dans cet opus, Sonic conserve ses trois boucliers différents afin de se protéger. Le bouclier de feu, le bouclier d’eau et le bouclier magnétique. En fin les sept Emeraudes du Chaos deviennent des Super Emeraudes.

Les différents niveaux.

Le jeu possède dix niveaux au travers desquels le joueur parcourra de nombreuses aventures avec les deux héros du jeu. De la zone de la Colline Champignonnière jusqu’à la zone du Jugement Dernier, ce Sonic & Knuckles vous fera vivre de bien bons moments.

Découvrez un autre jeu Sonic sur Megadrive ici!

Shinobi III Sega Megadrive

Shinobi III : Return of the Ninja Master – Sega Megadrive

Le jeu vidéo Shinobi III : Return of the Ninja Master est sorti en 1993. Ce jeu d’action est développé par Sega AM7 et édité par Sega. Il est le troisième opus de la série Shinobi et il est la suite directe de The Revenge of Shinobi. Ce jeu est disponible sur Sega Megadrive et il se joue en mode solo uniquement.

Présentation du jeu

Le joueur derrière son écran incarne Joe Musashi qui est le Shinobi. Il est le dernier ninja à maîtriser les techniques Ninjitsu Oboro. Fort comme l’acier et très rapide, il devra mettre l’ensemble de ses qualités afin de combattre le syndicat du crime. Ce syndicat, pourtant battu deux ans auparavant, est en passe de revenir, avec à sa tête Shadow Master. Vous devrez donc lutter afin d’empêcher le chef du syndicat de faire régner le crime et la terreur.

Shinobi III jeu Sega

Pour cela, vous pourrez manier le personnage avec une palette de mouvements améliorée. En effet, dans ce Shinobi III : Return of the Ninja Master l’action a été beaucoup modifiée. L’action à proprement parler laisse place à plus de fluidité et de rapidité dans les déplacements. Le joueur peut donc toujours courir comme avant, mais avec une meilleure maniabilité, ce qui est appréciable.

De plus, il sera possible d’escalader des falaises, se suspendre au plafond ou utiliser des mouvements de combat plus techniques tels que le coup de pied aérien.

Les attaques de ninjitsu.

Le personnage pratique également quatre techniques de ninjitsu spécifiques. Celle de l’éclair, celle du feu, la lévitation ou enfin l’amélioration de la force. Celles-ci sont tellement efficaces et puissantes que le joueur ne peut en utiliser qu’une seule par niveau, à moins de récupérer un bonus. Il s’agit alors de bien analyser laquelle sera la plus optimale pour vous aider à terminer le niveau.

Si vous aimez les Ninjas, vous allez sûrement aimer Teenage Mutan Hero Turtles.

Shining force Mega drive

Shining Force – Sega Megadrive

Shining Force est un jeu sorti sur la console Sega Megadrive en 1993 en Europe, mais une année auparavant au Japon. Ce jeu est du genre tactical RPG, c’est-à-dire que le joueur fait évoluer le scénario du jeu en fonction de ses différentes décisions stratégiques. Ce titre a contribué à l’essor de ce type de jeu et est encore aujourd’hui considéré comme un classique. D’ailleurs si vous aimez ce style de jeu, on vous en propose un similaire ici.

shining force sega

Shining Force est développé par Climax Entertainment et Camelot Software Planning (à l’époque Sonic Software Planning), dont la série Shining a permis la renommée mondiale de la société. Shining Force est d’ailleurs le deuxième opus de la série. On retrouve alors Yasuhiro Taguchi et Hiroyuki Takahashi à la conception. Le jeu est bien évidemment édité par Sega.

 

Présentation des personnages de Shining Force.

La Shining Force est en réalité une équipe composée de plusieurs personnages aux compétences bien diverses. Parmi les personnages du jeu on retrouve des combattants tels que Max l’épéiste, les chevaliers Ken, Arthur, Mae, Vankar, Pelle, Earnest mais aussi les guerriers Luke et Gort, les archers Hans et Diane, le chevalier ailé Kokichi, le chevalier assaut Lyle, le chevalier Brume Guntz ou le ninja Hanzou.

Certains personnages possèdent des caractéristiques beaucoup plus mystiques tels que les guérisseurs Lowe, Khris et Torasu, les mages Anri, Tao et Alef, le loup-garou Zylo ou l’œuf magique Domingo. De plus, le joueur sera amené à connaître le moine Gong, le robot Adam et le samurai Musachi.

Explication du système de jeu.

Le joueur derrière son écran prend en main une équipe avec les personnages présentés ci-avant. Il évolue dans le jeu selon deux séquences de jeu bien distinctes.
La première concerne la phase aventure dans laquelle le joueur avance librement dans le scénario. Il circule comme bon lui semble au sein des différentes villes, a la possibilité de vendre et d’acheter des biens mais aussi de discuter avec les différents personnages du jeu par exemple. Un mode aventure classique qui plaira aux adeptes du genre et qui permet d’explorer le jeu.

La seconde séquence s’articule autour des phases de combat. Très importantes dans Shining Force puisqu’elles influent sur la suite du scénario du jeu. Celles-ci prennent place sous la forme d’un plateau de jeu avec des cases. Les combats se font au tour par tour à l’image d’un jeu d’échecs. Sur Shining Force, les scènes de combat sont très agréables car elles sont filmées par derrière, ce qui donne l’impression au joueur d’être immergé avec son équipe.

Secret of Mana Super Nintendo

Secret of Mana – Super Nintendo

Secret of Mana est un jeu vidéo disponible sur Super Nintendo. Jeu mythique d’action RPG sorti en 1994 en Europe (en 1993 au Japon et en Amérique du Nord), il est édité et développé par Square. Ce jeu est un véritable succès planétaire avec près de deux millions de vente dans le monde.

Il est même présenté comme l’un des plus grands jeux de l’histoire du jeu vidéo. L’ensemble de la presse spécialisée est unanime sur la qualité du jeu et le scénario exceptionnel.

Le jeu se voit même plusieurs fois réédité dans les années 2010.

Secret of mana jeu rétro

L’histoire de Secret of Mana.

Le héros est Randi, un jeune garçon que le joueur derrière son écran doit incarner. Randi a déterré une épée magique. Il doit alors l’utiliser pour rentrer à son village en combattant les monstres qui se dressent sur sa route. Mais de retour au village, il est accusé par l’Ancien d’avoir déterré l’épée sacrée.

C’est alors qu’un séisme amène le héros dans les souterrains où il doit combattre un monstre afin de sauver un de ses amis. Malgré cela, le personnage principal est exclu du village car il est considéré comme un danger pour la tranquillité de celui-ci.

Le chevalier du nom de Jean se trouve alors sur la route de notre héros. Le chevalier propose alors à Randi, muni de son épée, de sauver le monde en restaurant le pouvoir de Mana. Dans ses aventures, le héros que vous incarnez, rencontre deux compagnons qui l’aideront dans sa quête.

Le premier d’entre eux, ou plutôt la première est Purim. Cette fille est à la recherche de son chevalier qu’elle ne peut pas épouser. Le second est un elfe qui a la particularité d’être amnésique. Ces deux personnages combattront les forces du mal à vos côtés.

Vous aimez les jeux RPG, voici un autre jeu à découvrir sur cet article!

Secret of Evermore Super Nintendo

Secret of Evermore – Super Nintendo

Secret of Evermore est un jeu vidéo que les passionnés de Super Nintendo connaissent bien. Ce jeu d’action RPG développé par Square USA et donc édité par Squaresoft est un classique du genre sorti en 1996 en Europe et l’année précédente aux États-Unis. Le design est l’œuvre de George Sinfield et la conception celle d’Alan Weiss. Pour l’anecdote, ce jeu n’est jamais sorti au Japon.

Secret of Evermore Jeu vidéo retro

Si vous aimez les jeux RPG, en voici un autre sur cet article.

Présentation de l’histoire de Secret of Evermore

Le jeu s’inscrit dans le monde imaginaire de Perpetua dans lequel vous incarnez le héros, un jeune adolescent. Celui-ci et son chien sont envoyés de force dans le monde de Perpetua. A noter que vous avez le choix d’incarner soit le héros soit le chien. Les deux personnages possédant des caractéristiques différentes. Le chien s’avère être très intéressant dans les combats face aux boss car il est beaucoup plus résistant.

En effet, un jour à la sortie du cinéma, votre chien se met à la poursuite d’un chat et cela vous mène jusque dans un laboratoire. En vous rapprochant d’une machine, vous serez alors transporté dans un lieu inconnu, à savoir la station Metropolis. Vous serez alors accueilli par James, un robot qui vous propose de prendre une trappe afin de retourner chez vous. Vous voilà alors piégé et envoyé à Perpetua. Les aventures du héros seront alors pleines de péripéties au sein de différentes époques telles que la Préhistoire, l’Antiquité et le Moyen-Age.

Le héros traversera alors tous les niveaux grâce notamment à des armes différentes. Vous aurez à disposition des épées, des haches et des lances. Le bazooka faisant son apparition seulement dans le dernier quart du jeu. L’objectif final est donc de combattre James lors du retour sur Metropolis après votre voyage dans les époques. Le monde Perpetua sera alors libéré du contrôle de James.

Romancing Saga 3 Super Nintendo

Romancing Saga 3 – Super Nintendo

Romancing Saga 3 est un jeu sur Super Nintendo sorti en 1995. Ce jeu d’action RPG tout comme le jeu Secret of Mana, Il a été développé par Squaresoft et il est considéré comme le petit frère de la saga ultra connue des Final Fantasy, également de Squaresoft.

Romancing Saga 3 Jeu Vidéo Rétro

L’histoire de Romancing Saga 3

L’origine de l’histoire du jeu est celle d’un enfant qui survécu à une éclipse se déroulant tous les 300 ans. Normalement, lorsque ce phénomène se produit, tous les nouveaux nés décèdent le jour même. Le survivant de cet éclipse devient alors un roi maléfique qui commande une armée de démons.

Il ouvre la porte des abysses et laisse de ce fait le monde à quatre seigneurs des abysses qui feront régner le chaos durant 300 ans. C’est alors que la nouvelle éclipse se produit et un nouvel enfant survécu. Il devient le roi sacré qui chasse les démons et ferme la porte des abysses.

 

Le jeu s’inscrit alors dans le contexte de l’attente de la nouvelle éclipse qui donnera naissance soit à un roi démonique soit à un roi sacré.
C’est donc une histoire originale proposée pour l’époque et surtout très captivante.

Avis sur Romancing Saga 3

Ce jeu est d’une qualité fantastique. Beaucoup de points forts sont à noter pour un jeu de cette époque. Tout d’abord la qualité graphique du jeu. Les designs sont propres et étonnants et les animations très fluides. On peut ajouter la qualité sonore du jeu avec des musiques entrainantes signées Kenji Ito qui vous pousseront à continuer vos aventures sur le jeu.

Il est vrai que le jeu est difficile à jouer. La prise en main s’améliore tout de même après quelques heures de pratique mais vous aurez besoin de quelques combats avant d’être un combattant hors pair.

Au final, il s’agit d’un très bon jeu qui est encore en mesure de concurrencer certains jeux d’aujourd’hui.